Inside every girl hides a powerful Queen

COMMENT EXPLIQUER LA BAISSE DE MORALE DE FIN D’ANNEE ? (+ 3 TRUCS POUR Y PALIER)

Hello les reines,

 

Pour celles qui me suivent sur instagram, vous savez que j’aime bien vous demander comment est-ce que vous allez. Mais pas un simple «  ça va ? ». Je vous demande souvent « comment va la famille, les amis, le travail, les études, la santé, les amours, etc. ? ». Souvent, on a toutes tendance à répondre que tout va bien alors qu’un des pans de nos vies ne va pas si bien que ça et ça nous mine le moral.

Il y a quelques jours, je discutais avec une copine et nous étions toutes les deux d’accord pour dire que chaque année à la même période, nous ressentons une baisse de moral. On s’est donc toutes les deux posé la question : Pourquoi ? Comment ça se fait ? Et voici ce que nous avons relevé pour expliquer cette baisse de moral que nous ressentons : 

 

La météo.

C’est sûrement la première des raisons. Le temps est gris, il y a peu de lumière et ça joue plus qu’on ne le croit sur notre moral et notre énergie. On est plus tentée à ne rien faire ou à ne faire que très peu de choses. On entend souvent que c’est la période à rester chez soi, sous un plaid à regarder Netflix ou des films de Noël sur TF1.

L’approche de la fin de l’année.

Une autre raison qui peut amener une baisse de moral. C’est le fait de savoir que l’on est qu’à 1 mois voir quelques jours de la fin de l’année. Cela peut être assez stressant ou nous rendre presque triste. On sent que c’est la fin de quelque chose. Notre cerveau, au lieu de mettre en priorité l’idée que c’est le début d’une autre année, nous mets parfois des clignotants d’alerte pour nous signifier que c’est la fin d’une période de notre vie et qu’on doit se dépêcher. Quand on y réfléchit bien, c’est un petit peu absurde. Comme si tout s’arrêterait parce que l’on entame une nouvelle année.

Pour les étudiants comme moi : les cours et l’approche des examens/session de janvier.

Alors si vous êtes étudiants dans le supérieur en Belgique comme moi, on se comprend sûrement. Je ne sais pas pour vous, mais la session de janvier a toujours été (et est toujours) la pire pour moi. J’ai du mal à me mettre à étudier, j’ai l’impression qu’on a plus de cours que d’habitude ou la matière me parait énorme. Le temps passe tellement vite que je ne sais même pas comment organiser mon blocus que je sens approcher à grand pas.. Du coup, je me sens perdue et donc mon moral baisse encore fortement.
Alors qu’en réalité, que ce soit en janvier, juin ou août, les cours ne changent pas. C’est juste moi, qui les aborde différemment, car mon énergie est différente.

 

 

Toutefois, j’ai réfléchi à quelques trucs à faire pour essayer de moins déprimer :

Sortir. J’essaie de me bouger et d’aller travailler de temps en temps dans des cafés par exemple. Ça me permet de m’aérer et d’éviter de finir par travailler sur mon lit ( on se sait ^^). Ca peut être aussi sortir pour aller à des conférences, expos ou au restaurant. 

Écouter de la musique. Je pense que c’est une période de l’année où j’écoute plus de musique que d’habitude. Spotify m’accompagne tous les jours ! 

S’entourer pour travailler. Souvent, je préfère travailler seule  mes cours. Je le fais peu avec d’autres. Mais durant cette période, j’essaie de voir une ou deux amis pour bosser les cours ensemble. Ca motive ! En tout cas, j’essaie… 

 

Alors, et vous, comment est votre moral en ce moment ? Avez-vous des trucs pour garder le moral un maximum ? Pour celles qui sont dans la vie active, est-ce que votre travail vous parait différent ? Est-il plus difficile à supporter qu’à d’autres périodes de l’année ? Dites-moi tout en commentaire.

 

Bisous, & à la prochaine,

Régina

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.